Guide complet sur les différents types de crédits immobiliers

Dans la jungle des offres de financement immobilier, il est parfois difficile de s’y retrouver. Choisir le bon type de crédit immobilier est pourtant essentiel pour mener à bien votre projet d’achat. Cet article vous propose un panorama complet des différents types de crédits immobiliers disponibles sur le marché et leurs spécificités.

Le prêt immobilier amortissable

Le prêt immobilier amortissable est la forme la plus courante de crédit immobilier. Il est accordé par les banques et établissements financiers pour financer l’achat d’un bien immobilier ou la réalisation de travaux. Le remboursement du capital emprunté (amortissement) se fait progressivement par mensualités constantes ou modulables selon les termes du contrat.

Le prêt in fine

Le prêt in fine est un type de crédit immobilier dont le remboursement du capital emprunté intervient en une seule fois, au terme du contrat. Pendant toute la durée du prêt, l’emprunteur ne paie que les intérêts. Ce type de financement est particulièrement adapté aux investisseurs locatifs qui souhaitent optimiser leur fiscalité.

Le prêt relais

Le prêt relais est un type de crédit immobilier temporaire destiné à financer l’achat d’un nouveau bien avant la vente d’un bien existant. Il est généralement accordé pour une durée de 12 à 24 mois et doit être remboursé dès que la vente du bien précédent est réalisée.

Le prêt à taux fixe

Le prêt à taux fixe est un crédit immobilier dont le taux d’intérêt reste constant pendant toute la durée du contrat. Ce type de prêt offre une grande sécurité à l’emprunteur puisqu’il permet de connaître avec précision le montant des mensualités et le coût total du crédit dès la signature du contrat.

Le prêt à taux variable

Le prêt à taux variable, aussi appelé prêt à taux révisable, est un crédit immobilier dont le taux d’intérêt évolue en fonction des variations d’un indice de référence défini dans le contrat. Si les taux d’intérêt baissent, les mensualités et le coût total du crédit diminuent ; en revanche, si les taux augmentent, les mensualités et le coût total du crédit augmentent également.

Les prêts réglementés

Certains types de crédits immobiliers sont encadrés par la législation française et accordés sous conditions de ressources ou d’éligibilité. Parmi eux :

  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ), réservé aux primo-accédants pour l’achat d’un logement neuf ou ancien avec travaux ;
  • Le Prêt d’Accession Sociale (PAS), destiné aux ménages à revenus modestes pour l’achat d’une résidence principale ;
  • Le Prêt conventionné, accordé sans condition de ressources et ouvrant droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL) ;
  • Le Prêt Action Logement, proposé par les entreprises du secteur privé non agricole à leurs salariés pour faciliter leur accession à la propriété.

Les prêts aidés par l’État et les collectivités territoriales

Certaines aides financières peuvent être accordées par l’État et les collectivités territoriales pour soutenir les projets immobiliers des ménages. Parmi elles, citons :

  • Le Prêt Épargne Logement (PEL), qui permet d’emprunter après une phase d’épargne sur un Plan Épargne Logement ou un Compte Épargne Logement ;
  • Les prêts des collectivités territoriales, octroyés sous conditions de ressources et/ou de localisation géographique du bien immobilier.

Pour choisir le type de crédit immobilier le plus adapté à votre situation et vos objectifs, il est important de bien étudier les différentes options disponibles sur le marché. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un courtier en crédit immobilier ou d’un conseiller en gestion patrimoniale pour vous accompagner dans cette démarche.